6 étapes pour une refonte de site web réussie

La refonte d’un site Internet est une étape cruciale pour maintenir votre présence en ligne efficace, attrayante et compétitive. Que vous soyez une grande entreprise ou un entrepreneur cherchant à améliorer votre visibilité en ligne, il est essentiel de comprendre les étapes nécessaires pour une refonte de site web réussie. Dans cet article, nous explorerons ces étapes en détail, en mettant l’accent sur les aspects clés qui contribuent à la réussite de votre projet.
Que vous travailliez avec un webmaster freelance ou une équipe interne, ces conseils vous aideront à obtenir les meilleurs résultats.

Pourquoi refondre son site Internet ?

Avant de vous donner tous les détails sur les étapes de refonte de site web, il est important de comprendre pourquoi vous devriez envisager cette démarche. Les raisons peuvent varier, les voici :

  • Améliorer l’expérience utilisateur : si votre site actuel est difficile à naviguer, lent à charger ou ne fonctionne pas correctement sur les appareils mobiles, il est temps d’apporter des améliorations significatives pour offrir une meilleure expérience à vos visiteurs.
  • Mettre à jour l’image de votre marque : les tendances en matière de design et de branding évoluent au fil du temps. La rénovation de votre site web vous permet de moderniser son design pour qu’il corresponde à l’image actuelle de votre entreprise.
  • Optimisation du site Internet : les moteurs de recherche mettent régulièrement à jour leurs algorithmes, et un site web obsolète peut souffrir d’un mauvais classement. La refonte est le moment idéal pour optimiser votre site pour les dernières pratiques de référencement.
  • Adapter le site à votre activité : votre entreprise peut évoluer, vos objectifs peuvent changer, et votre site web doit suivre le rythme. Une refonte vous permet d’ajouter de nouvelles fonctionnalités et de mettre en avant de nouveaux produits ou services.
  • Garder le cap vis à vis de la concurrence : si vos concurrents ont des sites web modernes et performants, vous ne pouvez pas vous permettre de rester à la traîne. Une refonte vous aide à rester compétitif sur votre marché.

Pour avoir un peu plus de détails, je vous invite à lire cet article qui vous explique pourquoi refondre un site web.
Et voici maintenant comment réussir votre projet de refonte.

1. Analyser les données actuelles

Avant de se lancer directement sur l’apparence de votre nouveau site web, il est important de lister toutes les données pertinentes de votre site actuel.

L’idéal est d’aller chercher les données qui vous importent. Si vous avez un site transactionnel, les ventes seront surement une métrique importante pour vous, alors que le nombre de visiteurs ou de demandes reçues depuis votre formulaire de contact seront plus importants pour un site “vitrine”.

Parmi les variables disponibles, les plus importantes sont les suivantes :

  • Trafic: Visiteurs, visiteurs uniques, ratio de visiteurs récurrents, etc.
  • Comportement: Durée moyenne des visites, nombre moyen de pages consultées, taux de rebond, pages les plus visitées etc.
  • Référencement: Nombre de pages indexées, mots-clés avec le meilleur classement, les pages de destination avec le meilleur taux de conversion, les mots-clés pour lesquels vous tentiez de vous positionner, etc.
  • Conversion: Nombre de nouveaux prospects et clients acquis grace au site, nombre de nouveaux inscrits à votre newsletter, nombre de ventes votre site génerées par mois, etc.

Plusieurs outils en ligne existent pour analyser toutes ces données, dont Google Analytics, le plus connu.
N’oubliez pas d’analyser les sites concurrents pour voir sur quels mots-clés ils se positionnent, quelles sont les tendances de votre marché, les meilleures pratiques, etc. L’outil payant SEMRush vous donnera des informations utiles et pertinentes.


2. Définir vos objectifs

Une fois que vous avez analysé en profondeur votre site web actuel, il est temps de définir vos objectifs pour la refonte. Les objectifs vous aident à orienter votre travail et à mesurer le succès de la refonte. Cela peut être par exemple :

  • Renforcer la notriété de ma marque
  • Augmenter le trafic de mon site ;
  • Augmenter les conversions, par exemple le nombre de personnes qui me contactent depuis mon site vitrine ;
  • Toucher une nouvelle cible de prospects ;
  • Mettre en avant de nouveaux produits ou services
  • Moderniser mon site.

Lorsque vous définissez vos objectifs, assurez-vous qu’ils soient spécifiques, mesurables, réalisables, pertinents et temporels (SMART). Cela signifie que vous devriez pouvoir suivre votre progression et mesurer si vous avez atteint vos objectifs dans un délai donné.

3. Analyser les forces et faiblesses de votre entreprise et celles de la concurrence

Votre site web peut être le révélateur des problèmes de fond au sein de votre organisation. Il faut alors réaliser un diagnostic de vos forces et faiblesses. Une force est un atout dont dispose votre entreprise qui peut rejoindre une opportunité de marché et se transformer en un réel avantage compétitif. Une faiblesse est quant à elle, un aspect de votre entreprise qu’il reste à améliorer.

Il est important de lister les forces de votre site actuel. Par exemple, le contenu qui est le plus partagé sur les réseaux sociaux, les avis de vos clients à propos de votre site, les pages qui reçoivent des liens entrants de qualité, etc. Ces atouts devront être présents dans le nouveau site.

Étudiez aussi les sites web de vos principaux concurrents. Quels sont leurs points forts et leurs faiblesses ? Comment se positionnent-ils sur le marché ? Cette analyse peut vous aider à élaborer une stratégie pour vous démarquer.

4. L’importance des contenus

Les contenus de votre site sont essentiels pour convaincre vos clients. Il sont également la base pour que votre site soit bien référencé, quel que soit le type de site (vitrine, e-commerce,etc).
La refonte de site web est justement l’occasion de refaire le point sur ces derniers.

Dressez la liste de tous les contenus actuels de votre site, y compris les articles de blog, les pages de produits, les pages de service, etc. Puis, évaluez la qualité de chaque contenu. Est-il précis, pertinent, et utile pour les visiteurs ? Les informations sont-elles à jour ?
Ensuite, identifiez les lacunes dans votre contenu actuel et envisagez de créer de nouvelles pages ou articles pour répondre aux besoins de votre public.

Vos nouvelle pages doivent être compréhensibles pour les moteurs de recherche comme Google ou Yahoo. Pour cela, commencez par choisir de bons mots clés pour ne pas perdre votre temps.
Il faut ensuite optimiser vos pages en intégrant ces mots ou expressions clé (titres, balises, contenus). N’oubliez pas d’utiliser des synonymes et de renommer vos images avec les mots clés choisis pour décrire leurs contenus.

Mais vos contenus doivent avant tout s’adresser à vos lecteurs.
Réflechissez à une arborescence claire pour faciliter la navigation. Vos lecteurs doivent trouver une information facilement et rapidement. Pensez à une stratégie de liens internes pour inciter vos lecteurs à parcourir naviguer sur plusieurs pages.

Assurez-vous de proposer un contenu pertinent, accessible et attractif. Pensez à aérer vos textes en les découpant par paragraphe, par exemple. C’est peut-être aussi le moment d’ajouter des articles de blog sur votre site pour améliorer le réféfencement en proposant du contenu régulier..

5. Le design du site

Le design est un point incontournable de la refonte de site web. C’est la première chose que les visiteurs remarquent en arrivant sur vote site. Il doit être à la fois esthétique et fonctionnel.
Vous pouvez toujours travailler le contenu d’un site sans faire de refonte complète, mais revoir votre design pour le rendre plus moderne, plus ergonomique, est un bon moyen de montrer à vos clients que vous êtes toujours dans le coup !

Un benchmarking effectué auprès des sites concurrents fera émerger quelques tendances actuelles fortes.

Il est également important de définir une charte graphique. La charte graphique regroupe les éléments principaux du design de votre site, à savoir principalement : les couleurs, les typographies, le logo.
Votre site doit véhiculer votre image de marque.

6. Analyser

Dès lors que la refonte de votre site est opérationnelle et qu’il est en ligne, il vous faudra veiller à maintenir le contenu dejà indéxé pour ne pas pénaliser votre référencement.

Puis il faudra analyser le niveau de performance du site quelques semaines plus tard. L’occasion de rectifier rapidement le tir si besoin et de procéder à quelques ajustements finaux.
N’oubliez pas, non plus, d’annoncer le lancement de votre nouveau site sur les réseaux sociaux, par exemple.

En mettant en œuvre ces quelques pratiques, la refonte de votre site web sera un succès à coup sûr !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Ce contenu est protégé !